Plan

Estimation du web francophone

Les données sur le web francophone sont assez difficile à obtenir :

  • les moteurs de recherche sont relativement avares à leur sujet car elles constituent leur fond de commerce ;
  • des chiffres bruts sont dénués de signification, et donc d'intérêt, tant qu'une part conséquente concerne des pages vides de sens (pages parking, pages redondantes où seul le nom de domaine change, etc...).

Web mondial

Tout au long des explications que nous allons donner, il faut garder en tête que plusieurs chiffres semblent inclure les pages-parking et les pages redondantes (même contenu pour des URL différentes) : il s'agit très souvent de données qui se veulent quantitatives et non qualitatives.

La "course à la grandeur" a eu lieu au milieu des années 2000 entre Google et Yahoo! Mais ces recherches n'étaient pas forcément synonymes de qualité. Eux-même le reconnaissent : Article : 20 millards de pages indexées par Yahoo en 2005, qui dépasserait à cette date Google En 2008, Google aurait recensé 1000 milliard de pages (mondial), et Cuil 120 milliards (source). Ce chiffre semble inclure les pages-parking et les pages redondantes (même contenu pour des URL différentes).

Rythme de la création de contenu

Le rythme est différent suivant les zones géogaphiques. Ainsi, si en Amérique et en Europe le nombre de pages webs a cru de façon importante cette dernière décennie, cette croissance est nettement en deça de celle chinoise des dernières années.

Exemple de croissance : wikipédia francophone

Pour un exmple concret, nous prenons les statistiques de Wikipédia qui, par leur volume, peuvent donner des axes crédibles de croissance depuis 2006-2007 (auparavant wikipedia était en phase de croissance accélérée):
Source : http://stats.wikimedia.org/FR/ChartsWikipediaFR.htm

Le wikipédia francopĥone est relativement stabilisé à 400 nouveaux articles par jour (information quantitative : la majorité des articles ne sont que des "ébauches" qui restent à enrichir, et certains seront ultérieurement supprimés), sur 500.000 articles francophones. ce qui fait une croissance mensuelle de 2,5%, soit +30% annuels.

Également, la croissance des mots contenus dans les articles (source), ainsi que la taille des bases de données (source) sont similaires, soit entre 2 et 3% mensuels).

Estimations du web mondial

L'estimation du nombre de pages est plus pertinent en matière de référencement de pages, plutôt que des sites. Cependant, une indication du nombre de sites peut corroborer les estimation de pages.

En pages

Entre les estimations qui annonçaient en 2005, époque à laquelle Google dominait déjà la recherche sur internet, 20 milliards de pages, et 3 ans après 1.000 milliards (alors qu'avec une hyptohèse de croissance de 50 à 100% annuels on aboutirait à 80 ou 160 milliards), il semble raisonnable de tabler sur 200 à 800 milliards de pages internet, avec parmi elles, un grand nombre de "pages parking" et de pages redondantes.

En sites

Une source estime début 2008 à 150 millions de sites webs dans le monde, dont 70 millions de sites actifs (soit une majorité, 80 millions, de sites "parking").

Estimation du web francophone

Nous estimons le web francophone autour de 3 à 5%. La part du web francophone baisse en corrélation avec la montée du nombre de sites asiatiques (et donc la montée du web mondial).

4% de 200 milliards égale 1% de 800 milliards de pages, soit autour de 8 milliards de pages webs francophones, incluant une part non négligeable de pages parking, de pages redondantes ou encore de pages dénuée de contenu.

Références

Nombreuses sources, dont :
Médiamétrie : "la fréquentation des sites Internet français en mars 2010"

Informations générales

Proposition

Autres informations

tumblr hit tracking tool

Blix theme adapted by David Gilbert, powered by PmWiki